Urban guérilla

Coutin/Coutin

Dans la jungle d’asphalte
En silence j’avance
Le bitume exalte
Des reflets de faïence
Planqué sous une porte cochère
Derrière un réverbère
Kalachnikov à la main
Je taque mon destin
Les sirènes de police
Déchirent le ventre de la nuit
Entre les draps de satin
Où tu reposes ma catin

Urban Guerilla Urban Guerilla
Lénine, Staline et Guevara

La haine ou nom du désir
L’amour ou bout du martyr
Les dieux qui meurent ou matin
Ont du sang sur les mains
J’ai un doigt sur la gâchette
Le viseur sur ton cœur
Cava être ta fête
Prends-le comme une faveur
Alors la nuit se fait complice
Et en silence je me glisse
Entre les draps de satin
Où tu reposes ma catin

Urban Guerilla Urban Guerilla
Lénine, Staline et Guevara