Ennemi public N°1 (N° 33)

Coutin/Coutin

Dans cette partie de poker fallait jouer serré
Tout en gardant un œil sur son revolver
Y’avait là le Gros Bill qu’arrêtait pas d’frimer
Y’avait un imbécile qui tirait qu’des carrés
Il est sorti couvert de goudron et de plumes
Il avait tout perdu sauf ses illusions
Quand la chance n’est pas de ton côté
C’est pas une raison pour la sortir de ta manche

L’ennemi public N°1
N’a pas que du sang sur les mains
Il y a aussi comme un peu de rêve
Qui s’accroche à ses lèvres

Y’avait qu’à ramasser l’oseille et à se tirer
A nous la Côte d’Azur les plages et les palaces
Quand ce connard de caissier qu’avait trop vu la télé
S’est pris pour un héros un vrai de vrai
Il a sorti un flingue de dessous le comptoir
Et il a eu Jimmy d’une bastos en pleine poire
On s’est sauvé en tirant comme des fous
Et même que dans l’action Cathy a filé un bas

L’ennemi public N°1
N’a pas que du sang sur les mains
Il y a aussi comme un peu de rêve
Qui s’accroche à ses lèvres

Les flics ont décidé qu’il fallait que ça cesse
Les flics ont décidé qu’il fallait que ça saigne
La chasse était ouverte à Cathy et son mec
Y’avait ceux qui hurlaient, réclamaient la potence
Y’avait ceux qui disaient leur disaient bonne chance
Cathy et son mec s’en foutaient
Encore un peu de champagne fais moi l’amour je t’aime

L’ennemi public N°1
N’a pas que du sang sur les mains
Il y a aussi comme un peu de rêve
Qui s’accroche à ses lèvres

Ils descendaient dans leur coupé de ville
En direction de Belleville
Elle entendit comme un coup de feu
Elle lui demanda qu’est-ce-que-c’est-que-ça?
Il lui répondit ce n’est qu’un pot d’échappement
Et il s’écroula sur le volant
Son sang fit une tache noire
Sur les souliers blancs de Catherine

L’ennemi public N°1
N’a pas que du sang sur les mains
Il y a aussi comme un peu de rêve
Qui s’accroche à ses lèvres